Aux portes de Paris : vous êtes dans la Marne et vous projetez de venir découvrir notre région ; vous êtes à la recherche d’idées !

Idée de sortie de confinement !

Dans tous les guides touristiques vous serez invités à visiter Hautvillers : le berceau du Champagne ! Et ce qui n’y est pas écrit c’est que dans ce village champenois vous pouvez y voir  une volière avec des cigognes ; gratuitement – Et ceci du printemps à la  mi-août car comme vous le savez la cigogne est un oiseau migrateur !

N’hésitez pas à mettre cette volière dans votre planning, pas besoin de rendez-vous et c’est gratuit. Vous y trouverez des informations sur la cigogne et sa protection

 

 

Une cigogne à Hautvillers

Les Cigognes altavilloises existent depuis 1997 et c’est monsieur Emile Leclerc qui s’occupe des oiseaux et a organisé ce lieu

Voir le site les-cigognes-altavilloises-

Nous ne serons pas présents pour voir le futur lacher des cigognes : un envol

 

La cigogne

 

 

Les espèces de ce genre se caractérisent par leur bec droit et pointu et leur plumage principalement noir et blanc. Ce sont de grands échassiers, d’environ un mètre de haut et 1,80 m d’envergure avec un long bec. Les jeunes sont de couleur plus brune et discrète que les adultes. Les cigognes n’ont pas de muscle trachéo-bronchial autour du syrinx et ne peuvent ni chanter ni crier, et communiquent entre elles en claquant du bec : il s’agit du craquètement ou claquettement. 

Son petit s’appelle le cigogneau. Tout petit, il peut produire un son appelé miaulement. C’est en grandissant que le cigogneau perd cette capacité et développe le craquètement.

Une cigogne dans le nid
La légende des cigognes

La légende de la cigogne

Cette légende est française et plus précisément Alsacienne, la cigogne est en effet une légende que tout le monde connaît, elle est le symbole de la naissance et du renouveau, cette légende raconte que celle-ci apporterait les nouveau-nés à leurs futurs parents.

L’histoire

La représentation de la cigogne porteuse de bébés est apparue vers 1850.

La légende de la cigogne est également appelé la légende du Kinderbrunnen, ce qui veut dire, puits à enfants, les femmes qui voulaient avoir un enfant devaient faire un vœu au-dessus de ce puits, entendu par un gnome à barbe blanche.

Il se dit qu’au-dessous de la cathédrale de Strasbourg, il y avait un lac souterrain où s’amusaient les âmes des enfants en attendant de venir au monde.

Pour assouvir le souhait de ces dames désireuses d’enfants, le gnome prenait donc sa barque argentée et à l’aide d’un filet d’or attrapait délicatement un bébé pour le déposer au bord du puits. C’est à cet instant que la cigogne venait chercher le bébé pour l’amener à ses nouveaux parents à l’aide d’un panier et se faisait une joie de le déposer dans son berceau.

En Alsace, on dit que si une cigogne vole en rase-mottes au-dessus d’une jeune femme, elle attendra un bébé dans l’année.

C’est une jolie histoire qui s’est rependue sur toute la France et reste présente sur certains faire-part de naissance actuels, la légende de la cigogne est toujours d’actualité.

Elle s’est également répandue dans le monde entier, jusqu’en Extrême-Orient et en Amérique du sud.

 

Pourquoi une cigogne ?

La cigogne est un bel oiseau, elle possède un long bec qui lui permet de débarrasser les champs et les marécages des serpents et autres animaux nuisibles à l’homme. Il s’agissait donc de l’animal le plus apte à récupérer les enfants et les ramener sains et saufs à leurs parents.

Inscription newsletterRenseignez votre adresse e-mail pour rester informé des meilleures offres