La terasse de l'Impériale

Lors de cette privatisation, les enfants ont adoré faire « des coucous » aux voitures qui dépassaient L’Impériale