Le feu vert a été donné ce samedi 15 août : les bans des vendanges en champagne ont été publiés

Mais comment est déterminée cette date d’ouverture et qui la décide?

La date de début des vendanges est fixée par le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne en fonction de l’état de la vendange qui diffère chaque année en termes de maturité des raisins, de degré d’acidité et de degré d’alcool.

Depuis les années 1950, il existe dans chaque village de la Champagne viticole, un réseau de préleveurs, nommé le Réseau Maturation qui prélève dans des parcelles dédiées ( soit 450 parcelles réparties sur l’aire d’appellation), tous les lundis et jeudis matins du mois précédant la vendange, quelques grappes afin de les analyser.

L’analyse consiste à peser les grappes (poids moyen ds grappes) à évaluer leur l’état sanitaire, c’est à dire regarder s’il y a du botrytis, du mildiou, de l’oïdiim, à mesurer l’acidité et le taux de sucre et également, leur pourcentage de véraison -c’est-à-dire de maturation et de pourriture grises.

La synthèse des résultats  indique l’avancement de l’état de maturation des raisins

Toutes ses informations sont ensuite envoyées au Comité Champagne à Epernay. Quand les préleveurs estiment que toutes les conditions sont réunies pour récolter des raisins au mieux de leur qualité et en fonction des conditions météorologiques annoncées dans les semaines à venir, ils proposent au Comité Champagne des dates d’ouverture de vendange pour chaque village champenois. Après concertation des Maisons de Champagne et du Syndicat général des vignerons, le Comité Champagne prend sa décision et diffuse le ban de vendange pour chaque village. la date d’ouverture de la cueillette dans leur commune.

Date précoce ? Certainement !  

Cette année suite à la chaleur, à la sécheresse,  il  s’en suit une précocité, une bonne maturation et excellent état sanitaire, 

Comme l’an passé, les raisins présentent davantage d’acidité et moins de couleur à degré (teneur en sucres) équivalent. La synchronisation des maturités technologique et aromatique ne sera sans doute atteinte qu’avec des richesses en sucres élevées, proches ou supérieures à 10,5 % vol. pour le Chardonnay et le Pinot noir et à 10 % vol. pour le Meunier.

Les vignerons, les responsables de vignoble  vont poursuivre les prélèvements et les contrôles de maturité dans leurs  parcelles afin de définir « la » date idéale de début de récolte, « le » circuit de cueillette, ainsi que l’étalement de sa vendange, guidé normalement par les écarts de maturité observés entre les parcelles de l’exploitation.

 

Cette année encore nous pouvons penser  que de magnifiques cuvées seront élaborées

La vendange est entièrement manuelle

La cueillette de tous ces raisins est soumise à des règles strictes : elle doit s’effectuer manuellement afin que les grappes arrivent intactes aux pressoirs, ce qui, pour l’heure, rend impossible les machines à vendanger actuelles. Elle doit avoir lieu en une seule fois pour assurer l’homogénéité du jus.

Le transport des grappes se réalise avec le plus grand soin dans des caisses ajourées afin de maintenir une bonne aération des grains, de permettre l’évacuation des eaux de pluies et des jus.

C’est le respect de ces principes qui permet la conservation de la qualité et le respect de la spécificité de chaque cépage. Plus ceux-ci sont respectés, et mieux les vins  forment un assemblage harmonieux et subtil.

 

La cueillette est effectuée par des vendangeurs regroupés en équipe. Ils cueillent avec un sécateur les grappes de chaque rang de vignes, deux par deux, de part et d’autre du rang. Ils recueillent ces grappes dans des petits paniers de deux à trois kilogrammes. Un « cueilleur » coupe environ 3 000 grappes par jour, (soit 3 à 400 kg de raisins) pendant plus de une semaine. Ensuite « les porteurs » emportent ces paniers remplis au bout du rang et disposent délicatement les grappes (qui ont été triées si besoin est) dans des caissettes en matière plastiques, de 45 à 50 kg. Ces caissettes sont percées de trous afin de favoriser l’aération des raisins et éviter l’échauffement des baies. Cela favorise par ailleurs l’évacuation d’eaux de pluies éventuelles

L’Impériale vous propose 3 « sorties » qui vous ferons découvrir les vendanges 2020 en champagne !

La champagne est aux portes de Paris !

Cette année eceptionnelle permet de passer une journée exceptionnelle dans le vignoble : une balade, une expérience, une visite avec L’Impériale

Et puis vous pourrez profiter de votre escapade pour visite une cave à Epernay (visite en petit train) ou bien la visite classique d’une grande maison de chamapgne

Sans oublier tous les vignerons indépendants qui seront plus « souples » pour vous recevoir – contraintes de sécurité obligatoires pour les grandes maisons-

Vous pourrez voir des pressoirs traditionnels

 

Pressoir traditionnel Champagne
Espace pressoirs champagne

A bientôt

 

La suite de cet article est à paraitre !

Inscription newsletterRenseignez votre adresse e-mail pour rester informé des meilleures offres